Bienvenue chez vous, à la Mission Saint-Frère-André !


Messes en français dans la        Région de York

Messe tous les     dimanches à 10h 

Prochaines Messes du samedi

6 avril 2019 à 17 h

4 mai 2019 à 17 h

Consultez le calendrier.

Chapelle de l'école secondaire catholique RENAISSANCE, au  700 Bloomington OuestAurora, L4G 0E1               (coin Bathurst). 

(Carte routière)

Impliquons-nous et soyons fiers d'offrir à nos enfants une communauté francophone catholique grandissante où il fait bon vivre, prier, échanger, partager et se retrouver. 

Vous êtes tous invités !     


Célibat et bonheur? Oui, c'est possible!

 


Jusqu'à mes trente ans, j'étais loin d'imaginer que mon état de vie serait finalement... le célibat. Comme à peu près toutes les jeunes femmes de mon âge, j'aspirais à me marier, à avoir des enfants, à fonder une famille. Mais la vie a fait que ce désir profond... ne s'est pas réalisé.

Depuis quelques décennies, les célibataires sont de plus en plus nombreux .en Occident. Des femmes. Des hommes. Certains ont fait le choix de leur condition et y trouvent leur bonheur. Mais beaucoup, pour ne pas dire la plupart, ne l'ont pas choisie. Et plusieurs parmi eux vivent douloureusement l'absence de conjoint et d'enfants. Ils ont le sentiment de passer à côté de ce qu'un homme et une femme peuvent vivre de plus beau et de plus grand : l'amour. Le célibat est pour eux synonyme de manque, de « pauvreté », voire parfois d'échec.

Est-il possible de parvenir au bonheur lorsqu'on n'a pas voulu au départ cet état de vie ? Il m'aurait été difficile, j'avoue, de répondre à cette question à trente ans. Mais aujourd'hui, je n'en ai plus aucun doute. Le célibat, même non choisi et définitif, peut être un lieu d'épanouissement et de croissance. À condition d'arriver... à lui donner un sens.

Choisir la vie Chaque personne vit son célibat de manière unique, et le vit aussi différemment suivant les âges. Mais vient un temps, je pense, qui n'est pas le même pour tous, où mystérieusement un passage se fait. Avec l'aide de la grâce sans doute, on devient capable d'accepter sa condition de célibataire et de la reconnaître comme faisant partie de son histoire. On arrive à l'assumer pleinement et en toute liberté. Et cet acquiescement change tout. Car on décide alors de choisir la vie. De donner un sens à son célibat. De mettre toutes ses énergies à s'accomplir et à vouloir porter du fruit.

Dans ma vie personnelle, c'est autour de trente-cinq ans que mon célibat a pris tout son sens : lorsque j'ai été appelée à devenir proche aidante auprès de mes parents âgés et malades. Ceux-ci sont alors devenus... comme mes enfants. Et cet engagement, si exigeant fût-il, a donné à ma vie une fécondité dont je ne pouvais plus douter.

Tout célibataire qui arrive à trouver le sens de son existence éprouve une joie et une paix profondes. Car le célibat devient alors un chemin de vie et le lieu d'appels nouveaux. Il permet de s'ouvrir aux autres et d'accueillir la présence de Dieu au cœur même d'une voie qu'on aurait souhaitée différente. Il devient véritablement fécond, et par le fait même heureux. 

Je suis sûre que Dieu est infiniment proche des célibataires qui sont parvenus à franchir ce pas... Infiniment proche aussi de ces autres qui cheminent encore, et qui, dans la foi, osent lui faire confiance. Il faut peut-être passer par le creuset de la souffrance pour comprendre que Dieu seul peut finalement combler nos manques, guérir nos blessures et changer nos deuils en joie. 

Le célibat a ses chances et ses risques, comme toutes les autres voies. Mais une chose est sûre : un célibat assumé est un chemin rempli de promesses, et il mène à la rencontre de soi, des autres et de Dieu. Il importe toutefois de rester vigilant et ouvert aux appels de la vie, Comme ont su le faire si bien, me dirait une amie célibataire, les vierges sages de l'Évangile.

Yolande Richard — Prions en église - Février 2019.

 

 

 


  

Réflexion pastorale sur le carême 2019 par le cardinal Collins
(en anglais seulement)






RECHERCHÉ : Bénévoles !

Faites le plein d'heures communautaires ici !


Vous avez un peu de temps à consacrer à une bonne cause. Vous voulez vous impliquer dans les activités de notre communauté. Accumuler des heures communautaires ? Rencontrer plein de gens intéressants et vous faire de nouvelles connaissances. Et bien, communiquez avec nous, on aimerait bien en discuter avec vous ! Cliquez sur ce lien pour plus de détails. Bénévoles !



https://sites.google.com/a/ccrys.com/www/sacrements/inscription
Paroissiens et paroissiennes, mettez à jour les informations de votre famille dans notre registre.       Cliquez ici.


https://docs.google.com/a/saint-frere-andre.ca/viewer?a=v&pid=sites&srcid=c2FpbnQtZnJlcmUtYW5kcmUuY2F8bWlzc2lvbi1zYWludC1mcmVyZS1hbmRyZXxneDo2MzcxNmVhNGM3MjU3MGM0

Prière du Notre Père, nouvelle version

Le texte du Notre Père change à compter du 1er décembre. Voyer les détails dans le bulletin paroissial ou consulter le lien ci-dessous :

Texte explicatif de la conférence des évêques du Canada




Concours de dessin de Pâques 2019

 


Le Catholic Register organise son huitième concours annuel de dessin de Pâques. La meilleure entrée dans chacune des 3 catégories recevra un chèque-cadeau de 75 $ pour une journée au cinéma . Les dessins gagnants figureront dans l’édition de Pâques du Register , le 21 avril 2019; et apparaîtra sur leur pages Facebook et Twitter.

 Pour plus de renseignement, allez au:

www.catholicregister.org/eastercontest

La date limite de soumission est le 12 avril 2019 à midi 


Bulletin Paroissial Mensuel

Calendrier paroissial 2018-2019

Guide Paroissial

Programme de DONS pré-autorisés

Albums photo - Facebook    Albums photo - Anciennes